Espace Pro 

Parenthèse Poétique avec vous 

Propositions Confinées 

En lien avec les thématiques de la Cie et vos envies, nous pouvons construire ensemble ces parenthèses poétiques.

Les artistes de la Cie (comédiens, danseurs, musiciens, plasticiens) se proposent pour réfléchir à des formes artistiques singulières : vidéos en ligne, lectures téléphoniques, créations inédites ...

(Ré)inventons Ensemble

Pour vos administrés ou votre public nous pourrions créer concrètement autour de vos expositions, de vos collections, de votre programmation.

 

Ces expériences pourront être relayées sur vos sites et réseaux sociaux. 

Ces temps sombres de trouble planent sur nous comme une ombre menaçante et nous interrogent  sur un avenir incertain. 

Seulement, nous ne pouvons pas l'envisager comme une période de replie sur soi mais comme une chance de pouvoir bâtir autrement les spectacles de demain ! 

 

Certes, nous ne savons pas encore combien de temps durera cette parenthèse, alors avant que les théâtres ré-ouvrent leurs portes, les musées nous redonnent à voir leurs œuvres d'art, et que l’effervescence culturelle reprenne nous pouvons nous réinventer ! Changer notre regard pour voir ce temps suspendu comme un cadeau, une occasion de donner une nouvelle vie à nos imaginaires !

Les artistes interrogent le monde et les mondes les interrogent : nos voix s'élèveront plus forts, nos corps danseront avec plus d'ardeur comme réveillés par ce sursaut. 

 

 

 

 

 

Quelques Exemples

 

Nous mettons déjà en place :

 

Des lectures téléphoniques en partenariat avec le Musée des Beaux Arts de Caen (autour de l’exposition "Les villes Ardentes").

 

Une vidéo pour la Ville d'Asnières-sur-Seine sur Paul Signac mêlant musique et peinture (se prépare). 

 

D'autres projets sont en construction...

N'hésitez pas !

Si ces propositions confinées trouvent échos en vous, ou si vous en avez d'autres en tête :

 

Contactons nous sur 3coupsloeuvre@gmail.com.  

Dossier des Spectcales 

La Balade en Forêt Enchantée

Charlotte Delbo

Les Enchanteurs 

Les Impressionnistes

Un Conte de Noel 

Il était une fois 

On parle de nous :

Les Impressionnistes

zoom sur : Charlotte delbo

La mémoire intacte

La mémoire des Epoux Normand, résistants d'Oradour a été célébrée. Dignement. Respectueusement.

Et dans une émotion qui est montée crescendo tout au long de la journée qui leur était dédiée.

Lors de la cérémonie du matin, Jean Pierre Bouny, président de l'association nationale des anciens combattants et amis de la résistance devant la stèle en la mémoire du couple de résistants, allait donner le ton d'une journée chargée d'émotion.

Madeleine et Gustave Normand font partie des figures de la résistance du Nord Charente. Le village d'Oradour s'attache à d'honorer leur mémoire tous les ans en ce mois d'octobre depuis 44 ans. Un rendez-vous manqué l’an passé donnant à cette cérémonie encore plus de résonance. Malgré la sono défaillante, le discours de Jean Pierre Bouny a été reçu 5/5. Celui -ci s’est attaché à retracer le parcours des Epoux Normand :"Au début de la guerre, ils ont aidé, hébergé, caché d’abord des réfugiés allemands qui fuyaient le régime nazi, puis ce fut des républicains espagnols et enfin des résistants français, parmi lesquels Charles Tillon. En 1941, se sentant repérés, ils décidèrent de tout quitter. Ils vont vendre une partie de leurs biens et louer leurs terres pour se consacrer uniquement à la résistance. Ils partent à vélo jusqu’à Saintes, Journaux et tracts circulent clandestinement ». L'auditoire est pris par le récit. Précis, factuel. Plombant.

« En mars 1942, ils décident de se faire faire de fausses cartes d’identité. C’est ce qui les conduira à leur perte. C'est la police spéciale de Bordeaux qui arrêtent les époux NORMAND et leurs camarades. Ils seront interrogés pendant quatre jours, puis conduits à Paris pour de nouveaux interrogatoires dans les bureaux des RG. Interné d’abord au dépôt, Gustave le sera ensuite le 29 avril au Cherche Midi et Madeleine, à la prison de la Santé ». L'auditoire retient son souffle comme si il pouvait modifier la fin de l’histoire. Jean Pierre Bouny poursuit le triste récit.

"Le 24 août suivant, Madeleine est transférée à Romainville où elle revoit son mari devenu presque aveugle suite aux coups reçus lors des interrogatoires. Le 24 janvier 1943, Madeleine est déportée à Auschwitz par le premier convoi « Nuit et Brouillard »des femmes résistantes françaises. Elle deviendra le matricule n°31678. Madeleine NORMAND décédera le 23 février 1943 à Birkenau, à la suite de terribles coups de gourdin sur la tête, infligés par une stubova acharnée. Elle avait 46 ans. Gustave NORMAND, lui, resté à Romainville, a été fusillé comme otage le 2 octobre 1943, au Mont Valérien, Il avait 50 ans.

En militant de la liberté, Jean Pierre Bouny a souligné "Plus que jamais l'importance des associations du monde de la résistance qui doivent faire obstacle aux idées extrémistes qui conduisent au cahot universel. Et de demander à chacun "une extrême vigilance face à la montée de fanatismes dans le monde et de relents négationnistes plus près de chez nous : notamment dans un autre Oradour. Oradour/Glane, village martyr de Haute Vienne qui a récemment été victime de tags odieux".

 

La compagnie des 3 coups l’oeuvre emporte le public avec ses lectures de Charlotte Delbo. L’image de Madeleine est dans la tête de tous avec ses amies d’infortune.

L'après-midi, l'émotion n'est pas retombée quand entre en scène la Compagnie «Les 3 coups l’oeuvre» de Cergy pour donner la lecture spectacle hommage à Charlotte Delbo. Charlotte Delbo, engagée en politique dès 1934, fréquente les lieux de culture et d’idées. Elle sera l’assistante de Louis Jouvet en 1937.Un récit sur ses compagnes d'infortune du convoi du 24 janvier vers Auschwitz. Celui des résistantes françaises dont Madeleine Normand qui y décèdera. Charlotte Delbo en réchappera. Et témoignera. Elle commence à rédiger son livre « "Aucun de nous ne reviendra" en 1945, six mois après son retour.

Dans un décor dépouillé, les comédiennes invitent le spectateur à prendre place. Près d’elle, avec elles. De très longues minutes au cours desquelles les 3 comédiennes sont assises quasi immobiles, visages fermés et marqués de quelques rictus. Comme pour montrer l’interminable voyage en train vers le triste camp de concentration. Puis les textes fusent, les situations s’égrènent au fil des lectures. En solo, duo ou trio. En réponse ou en écho, ou encore en canon comme pour évoquer tantôt la solitude de certains moments mais aussi affirmer la force du groupe, la solidarité. Les situations sont crues, relatent l’insoutenable cruauté des geôliers. Elles sont entrecoupées d’images projetées où l’on imagine les rêves de prisonnières comme pour se raccrocher à un espoir.

Les spectateurs, en apnée pendant tout ou une partie de la représentation, resteront de longues minutes dans une sorte de sidération à l’issue.

L’assistance est assommée du rappel de cette barbarie indicible et scotché par la mise en scène proposée.

 

La perspective de faire un tour de France des 230 déportées, repoussée par la crise sanitaire.

Les échanges d’après spectacle ont confirmé la portée de cette proposition artistique : sa valeur de transmission, l’intérêt pédagogique.

Coralie Hoareau, metteure en scène et comédienne des 3 coups l’Oeuvre , encore sous l’émotion de la rencontre du public avec cette oeuvre et de l’interprétation s’avouait déterminée à aller au bout du projet de faire connaitre au plus grand nombre cette histoire. En allant au plus près des villes dont sont originaires ces déportées. Les spectateurs

Cette journée a pu être concoctée grâce à l’énergie de Corinne Baillargeau avec ses différentes casquettes: d’habitante et d’élue d’Oradour mais également de bibliothécaire pour la communauté de communes coeur de Charente. La communauté de communes et la commune d’Oradour conjointement ont porté financièrement la programmation du spectacle.

Les Partenaires 


Les 3 Coups L'Oeuvre est accueillie en résidence artistique depuis 2014 au Théâtre de L'Antarès à Vauréal (95). 
Elle travaille activement sur le territoire Val d'Oisien et est forte d'un partenariat régulier avec les villes de Bouffémont, Jouy le Moutier et Pontoise. 
 

ADRESSE

 

6 les Linandes Orange

95000 Cergy

 

CONTACT

3coupsloeuvre@gmail.com

 

LISTE DE DIFFUSION